« Aux urgences générales, je me suis endormi quelques secondes debout en auscultant le dos d’un patient…j’étais épuisé, à 6h du matin après 22h de travail sans pause et sans presque rien avoir mangé. Et si ça avait été une urgence vitale…? »

Interne de 2ème semestre en médecine générale.

HÔPITAL EN PRÉCARITÉ : PATIENTS EN DANGER

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.